Le samedi 25 novembre 2017

Économie d'énergie - Trucs pour la maison

Comme le chauffage représente la plus grande part de la facture d'électricité et que le manque d'isolation entraîne de l'inconfort, voici quelques façons de vous assurer que votre maison ou logement soit bien isolé et qu'il ne laisse pas de l’air s’infiltrer :

  • Les principales zones à vérifier sont les murs extérieurs, les fenêtres et les contours de fenêtres et des portes, le sous-sol, les prises électriques, les plafonniers où se situent des lampes et l’entretoit. Vérifier également l’étanchéité de vos coupe-bise ou de vos coupe-froid, au niveau des portes.
  • Une autre solution est de faire appel à un conseiller du programme Rénoclimat. Ce technicien peut déterminer les zones d’infiltration grâce à un test d’infiltrométrie. Il met en place un diagnostic personnalisé de l’habitation qui détermine avec précision les zones où les infiltrations sont les plus importantes.
  • Pour les petites infiltrations, l’utilisation de calfeutrant permanent ou provisoire ainsi que l’installation de coupe-froid, seuils de porte et de coupe-bise sont recommandés. Ils peuvent être facilement appliqués ou installés autour des fenêtres, des portes ou des fissures apparentes. Pour des travaux dans le sous-sol, l’entretoit, le changement de fenêtres ou l’isolation des murs, il est préférable de faire appel à des professionnels qui sauront quel type d’isolant sera le plus adapté à votre habitation.

Les pertes de chaleur par les fenêtres

La vétusté des fenêtres peut également être à l’origine de 25 % des pertes de chaleur dans une habitation. C’est pourquoi l’entretien régulier des fenêtres et du cadre des fenêtres permet de réduire les infiltrations d’air. Avant de changer vos fenêtres, il est possible d’entreprendre des petites améliorations afin de réduire les infiltrations d’air :

  • calfeutrage.jpgSi votre résidence ne comprend que des fenêtres à simple vitrage, vous perdez beaucoup de chaleur par vos fenêtres. Assurez-vous d’installer des contre-fenêtres. Certains propriétaires de maison ont fait ajouter de façon permanente des contre-fenêtres en aluminium alors que d’autres ajoutent une vitre de plus l’hiver venu (l’été, ils installent les moustiquaires au même endroit).
  • Qu’on ait des fenêtres à vitrage simple ou double, il est aussi possible d’installer une contre-fenêtre en plastique pour la saison froide. Celles-ci sont vendues en quincaillerie et s’installent de façon temporaire pour la saison froide.
  • Le cadre et le châssis peuvent également être à l’origine d’une grande perte de chaleur. Il est donc essentiel de vérifier si les joints sont bien solides et toujours bien étanches. Vérifier aussi s’il n’existe pas de zones d’infiltration d’air dans le cadre de la fenêtre. Des travaux de calfeutrage peuvent être entrepris afin de sceller les joints entre le cadre, le châssis et le vitrage et permettre ainsi de réduire les infiltrations d’air.

Source : Équiterre

Trucs pour l'économie d'essence

  • echappement_2.jpgSi vous avez des courses à faire, prévoyez votre itinéraire pour éviter de revenir sur vos pas;
  • Le transport actif, le transport en commun et le covoiturage s'avèrent d'autres excellents moyens d'économiser de l'argent et de réduire les émissions.
  • Roulez moins vite : pour la plupart des véhicules, une hausse de la vitesse de croisière de 100 km/h à 120 km/h accroît la consommation de carburant d'environ 20 p. 100. Par ailleurs, une diminution de 100 km/h à 90 km/h améliore l'économie de carburant d'environ 10 p. 100;
  • La conduite agressive économise très peu de temps, mais elle augmente énormément la consommation de carburant et les émissions polluantes. Elle use aussi le moteur et les freins. L'option la plus sécuritaire et la plus écoénergétique est d'accélérer graduellement et de conserver une vitesse régulière;
  • Assurez-vous que vos pneus soient toujours bien gonflés afin de diminuer le plus possible toute résistance au roulement;
  • Limitez l'utilisation du climatiseur pour réduire votre consommation de carburant en été. Sur la route, utilisez le système de ventilation du véhicule; en ville, abaissez une vitre;
  • Faites un ménage dans votre coffre : le poids des items transportés inutilement dans le coffre ne fait qu'accroître la consommation de carburant;
  • Les porte-skis, tout comme les porte–bagages, accroissent la résistance aérodynamique d'un véhicule. Il vaut mieux les enlever lorsqu'ils ne servent pas;
  • En hiver, réchauffez le moteur en conduisant : il ne vous faut pas plus de 30 secondes au ralenti les jours d'hiver avant de partir.

Source : Ressources Naturelles Canada