Le samedi 25 novembre 2017

L'eau potable du réseau municipal

Quantité d'eau potable utilisée à Matane

La capacité de production d’eau potable à Matane est de 21 840 m3 par jour. En 2016, ce sont 2 916 000 m3 d’eau potable qui ont été distribués sur le territoire de la Ville de Matane, marquant une diminution de 29 % par rapport au volume distribué en 2010 de 4 127 000 m3Cliquez pour agrandir cette image

Le volume d’eau distribué, tous secteurs confondus (résidentiel et industries, commerces, institutions), revient à environ 620 litres/personne/jour pour l'année 2016. La moyenne québécoise de consommation journalière d’eau potable était de 589 litres/personne/jour en 2014 et la moyenne ontarienne de 386 litres/personne/jour. Le Québec présente une consommation par habitant qui est une des plus importantes au monde. Cliquez ici pour connaître quelques trucs pour économiser l’eau potable.

Qualité de l'eau potable à Matane

Elle est excellente. La qualité de la source d'eau potable, avant traitement, est très appréciable. Par conséquent, peu de produits sont nécessaires pour la traiter. Les produits utilisés sont le chlore pour désinfecter l'eau et un mélange de phosphates pour éviter la corrosion de la tuyauterie et empêcher la formation de dépôts de fer et de manganèse. 

L'eau potable provient des puits artésiens municipaux situés près de la rivière Matane. Elle est analysée régulièrement à divers endroits du réseau de distribution.

Pour plus de détails, consultez le bilan annuel de la qualité de l'eau potable: 

Bilan_2016_qualite_eau_potable.pdfBilan_2016_qualite_eau_potable.pdf 

Les bilans des années antérieures sont disponibles sur demande à la Ville. 

Les puits privés

En milieu rural, les résidences isolées sont alimentées en eau potable par des puits privés et non par le réseau d'aqueduc. L’eau est puisée en surface ou la plupart du temps depuis le sous-sol qui protège davantage l’eau des pollutions. Pourtant, il faut s’assurer que votre puits privé fournisse une eau de qualité à ses utilisateurs afin d’éviter la contamination et le risque de développement de maladies. Appliquer notamment les recommandations suivantes permettra de conserver un bon état de l’eau de vos puits :

Contrôle des puits

  • Localiser l'emplacement du puits et limiter les activités autour de celui-ci. S'assurer qu'il n'y a pas de déversements de produits chimiques, d'engrais, de fumier, de pesticides, de carburant, de dégraissant ou d'excréments d'animaux domestiques à proximité du puits (au moins 30 m).
  • Inspecter le puits annuellement pour détecter les signes de fissures ou d'infiltration.
  • Conserver les installations septiques (fosse septique et champ d'épuration) en bon état.
  • Fermer adéquatement les puits inutilisés. Ceux-ci peuvent devenir une voie de contamination des eaux souterraines.

Faire analyser l'eau de son puits

Le saviez-vous ? Une eau naturelle, sans odeur, sans goût et limpide, ne veut pas forcément dire qu’elle est potable. Une contamination, qu’elle soit microbiologique ou chimique, peut être présente! Les propriétaires de puits d’eau souterraine ou de surface sont invités à la plus grande vigilance pour garantir la santé de chaque consommateur. Faites analyser la qualité de l’eau puisée.

Il est recommandé de faire analyser l'eau de son puits par une analyse bactériologique pour les coliformes et entérocoques annuellement. Il est important de varier les saisons pour l’analyse (au printemps ou à l'automne).

Attention! Si un changement de la qualité de l'eau est constaté (couleur, odeur, goût, turbidité), l’eau est peut-être contaminée! Demandez conseil à un laboratoire sur le type d’analyse à effectuer selon les changements observés.

Sélectionner un des laboratoires accrédités pour faire les analyses requises. Des contenants stériles vous sont fournis pour prélever les échantillons d’eau; et il vous suffit de les retourner par la poste.

  • Si votre puits est en fonction depuis des années, les laboratoires suggèrent un test simple qui cible les coliformes fécaux et entérocoques, au prix d'environ 50 $.
  • S’il s’agit d’un nouveau puits, optez pour des analyses plus complètes. Vérifiez notamment les analyses prévues par la Réglementation sur la qualité de l’eau potable. Attendez-vous à débourser environ 200 $ pour l’ensemble des analyses à effectuer.

Pour en savoir plus

Le puits et l'eau souterraine, MDDELCC

La qualité de l'eau de mon puits, MDDELCC

Qu'est-ce qu'il y a dans vos puits ? Un guide de traitement et d'entretien des eaux de puits, Santé Canada (2008)

AIRES D'ALIMENTATION DES PUITS MUNICIPAUX

Le réseau d'aqueduc est alimenté par 4 puits municipaux, tous situés dans le secteur du Grand-Détour.

Aire de protection du puits 1

indice DRASTIC : 122

Aire de protection des puits 2 et 3                      Aire de protection du puits 4  
 Cliquez pour agrandir cette image                              Cliquez pour agrandir cette image
  indice DRASTIC : 135                                          indice DRASTIC : 72

L'indice DRASTIC est une mesure de la vulnérabilité des eaux souterraines:
< 101: vulnérabilité faible
101-179: vulnérabilité moyenne
180 et plus: vulnérabilité élevée.